1997-2001 Le temps de la coopération internationale (1ere partie 1997-1998)

C’est par la visite du Chef de l’Etat que commence l’année 1997. Cette visite est l’occasion d’un petit-déjeuner d’affaires exceptionnel. Préparé de longue date par le Conseil d’administration de la CCIFH, particulièrement par M. Madarász et Deloménie, ce petit-déjeuner réunit 400 personnes à l’hôtel Hilton et est suivi par un Forum économique franco-hongrois. Les participants au Forum ont insisté sur la nécessité de résoudre les problèmes de communication entre les deux pays : communication de la capacité et de la qualité de l’offre technologique française en Hongrie et communication en France de la réalité économique hongroise et des opportunités de partenariats entre les entreprises des deux pays. Le Président de la République française a souligné les efforts et le dynamisme de la CCIFH.

 Le 18 mars, pour participer plus largement à la diffusion de la culture française, la CCIFH organise un grand concert d’accordéon doublé d’un hommage à Yves Montand.

Le traditionnel dîner de Gala a lieu, dans la salle de bal de l’hôtel Marriott, le 27 mai avec pour thème l’Outre-Mer et c’est au son d’un orchestre créole que les invités de toutes nationalités ont dansé jusque tard dans la nuit.

 Suite à l’Assemblée générale du 5 juin, un nouveau bureau est élu. Compte tenu des difficultés qui surviennent, il est décidé que les statuts seront modifiés et que, dorénavant, les administrateurs seront renouvelés par tiers.

 M. Madarász qui a été chargé par les autorités compétentes, avec l’accord du groupe BNP, du redressement du groupe Postabank est de moins en moins en mesure de s’impliquer dans les activités de la CCIFH et prépare sa succession.

Au mois de septembre, M. Jacques Peyrusaubes, Délégué général d’EDF en Hongrie devient Président de la CCIFH et entame un programme de coopérations internationales en vue de faire venir plus de PME françaises en Hongrie et de permettre à celles-ci de s’implanter dans de bonnes conditions.

 L’accent est mis sur le développement des « journées pays » et sur les rencontres avec d’autres dirigeants de CCI à l’étranger pour s’inspirer de leurs expériences.
Ce sujet est abordé dès le 17 septembre à l’occasion de la visite de M. Guy Lavenant Délégué général de l’UCCIFE (Union des CCI françaises à l’étranger ) qui insiste sur l’importance du rôle de CCIFE en matière de transmission des « pratiques d’affaires » et de constitution de réseaux, le « comment comprendre et comment être compris ? ».

 Le 16 novembre, 3 300 000 Hongrois soit 85,5% des votants, se prononcent pour l’adhésion lors du référendum sur l’entrée dans l’U.E.

 Le 18 novembre se tient pour la deuxième fois le Francoforum, l’édition 97 aura accueillie 40 entreprises et plus de 1000 étudiants.
 
En décembre, dans le cadre du programme « Partenariat France : entreprises pour l’export », mis en place en France par le Ministère du Commerce Extérieur, EDF signe un partenariat avec la CCIFH pour coopérer au développement de l’activité des PME françaises en Hongrie. L’Info Magazine change de forme et devient mensuel. Les sociétés membres du Conseil d’administration s’engagent à y communiquer au moins une fois par an, il est selon les mots de M. Jacques Peyrusaubes « le trait d’union entre les membres ». Le 16 décembre la Hongrie signe le protocole d’adhésion qui précédera son entrée dans l ‘OTAN. 

En janvier 1998, le SMIC hongrois passe à 19500 forints et la CCIFH se dote d’une connexion Internet. Il y a environ 2000 entreprises allemandes en Hongrie, 400 entreprises hungaro-américaines et 350 françaises. Tout le personnel de la CCIFH et du Poste d’expansion économique s’emploie à susciter des vocations au sein des PME françaises.

 Le 25 février, le Ministre français de la Défense, M. Alain Richard vient à Budapest pour signer un accord de sécurité franco-hongrois portant sur la protection des informations et des matériels classifiés.

Le 14 mars, le Gala annuel se tient dans la salle Erzsébet du restaurant Gundel. Le 24 mars, M. Péter Medgyessy, alors Ministre des Finances, participe au déjeuner mensuel qui réunit les membres de la CCIFH autour d’un thème d’actualité. Ce sera le dernier invité politique jusqu’aux déjeuners qui suivront les élections, la CCIFH tenant à exprimer sa neutralité vis à vis de la vie politique hongroise.

Au premier trimestre 1998, 2245 entreprises à participation étrangère sont recensées en Hongrie. Une étude de la BERD souligne que les investissements étrangers ont représenté 4 % du PIB l’année précédente. L’inflation tourne autour de 10,5 %.

 Le 14 avril, le Gala de la CCIFH réunit 230 personnes chez Gundel pour un dîner dansant. La France représente 10,5% des IDE en 1998. Des délégations venues de la France entière se rendent à Budapest soit dans le cas de partenariats CCI classique, soit dans le cadre du partenariat conclu avec EDF.

Après la victoire de la Fidesz, c’est de nouveau l’alternance et M. Viktor Orbán devient Premier ministre pour la première fois.

En octobre, Mme Beáta Payer succède à Mme Gabriella Cs. Kovács au poste de Directrice de la CCIFH.

Le 5 novembre, la troisième édition du Francoforum qui aura réuni trente entreprises et 2000 étudiants, s’ouvre aussi aux entreprises belges.

L’Info Magazine change de maquette et devient bleu.

 L’année 98 marque une hausse considérable des ventes de véhicules neufs qui profite particulièrement aux marques françaises.

 Le 16 décembre 1998, M. Viktor Orbán, Premier ministre de Hongrie, accepte de nouveau l’invitation de la CCIFH au grand plaisir de tous. Devant des dirigeants d’entreprises de toutes nationalités réunis pour l’occasion, il va alors dresser un court bilan de ses premiers mois à la tête du gouvernement hongrois et présenter sa vision des années à venir et des réformes en cours en particulier en matière de lutte contre la corruption et le crime organisé. Un sujet d’actualité dans un pays où l'économie grise représente encore 30 % du PIB.

 

 

Nos membres bienfaiteurs

    • Accor
    • Auchan
    • Axon
    • Axéréal
    • BNP Paribas
    • Capgemini
    • Citroën
    • Danone
    • EGIS
    • EMT
    • GDF-SUEZ
    • Gide Loyrette Nouel
    • Groupama
    • Lapker
    • Lesaffre
    • Master MBA MAE
    • Peugeot
    • Renault
    • Sanofi-Aventis
    • Schneider Electric
    • Servier
    • Valeo
    • Veolia

Nous contacter

Adresse : 1088 Budapest, Rákóczi út 1-3. East West Business Center, 3ème étage
Tél : (+36 1) 317 82 68
Fax : (+36 1) 338 41 74
Email : ccifh(at)ccifh.hu

Nos partenaires

© 2014 CCIFH

FRANCE MONDE EXPRESS